Combattre l’obésité infantile

Votre enfant a de l’embonpoint et cela vous inquiète ? Ne perdez pas de temps : prenez un rendez-vous chez un pédiatre pour savoir si oui ou non il est obèse. Si le docteur confirme l’obésité, les informations qui suivent sont susceptibles de vous intéresser.

L’encadrement par un professionnel

Ne soyez pas hésitant : approchez un expert en nutrition. Celui-ci vous aidera à corriger l’alimentation de votre enfant et à rectifier certains aspects de son mode de vie. La perte de poids qui résultera de ce nouveau régime, mis en place par le professionnel, sera efficace. En clair, au bout d’une période de régime bien définie, votre enfant atteindra son poids idéal et il parviendra à conserver ce poids. Naturellement, au fur et à mesure qu’il grandira, il gagnera des kilos supplémentaires, mais sans jamais retomber dans l’obésité. La question est de savoir où trouver cet expert ? Déjà, cet expert est un diététicien-nutritionniste. En principe, dans presque toutes les villes, vous pouvez trouver un cabinet de diététicien-nutritionniste. Ainsi, contactez un professionnel de la diététique à Bois-Colombes si, géographiquement, cela vous convient. Cet expert vous donnera des conseils diététiques à appliquer. Il prescrira également un régime alimentaire créé dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire. Enfin, il offre à votre enfant un soutien psychologique.

Quelques mots sur l’obésité infantile

Généralement, l’enfant se retrouve en obésité, car son alimentation contient trop de matière grasse et de sucre. En parallèle, il ne fait pas trop d’activité physique. Sachez, par ailleurs, que des prédispositions familiales sont parfois à l’origine de l’obésité de l’enfant. Qu’est-ce qui devrait vous alerter ? Votre enfant est anormalement gros par rapport à sa taille. Ou alors, sa corpulence est trop forte pour un enfant de son âge. Il est alors obligé de porter des vêtements et des chaussures affichant des tailles destinées aux enfants plus âgés. Par ailleurs, il est incapable de faire des efforts physiques soutenus, car il s’essouffle vite. Il est vite fatigué et subit très facilement des infections virales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *