Comment résoudre la jalousie et la rivalité entre frères et sœurs ?

Nombreuses sont les raisons qui mènent à la rivalité des frères et sœurs, et la jalousie y circule plus vite que la tendresse au point d’affecter voire pourrir l’ambiance familiale. Même les parents ne savent plus à quel moment ils doivent intervenir lorsqu’il y a une dispute entre les enfants et ce qu’ils doivent faire. Cette situation était apparue depuis le temps de Caïn et Abel, l’ombre participe toujours dans la relation affectueuse de la fratrie. Et cette rivalité touche tout le monde, c’est universel, quel que soit sa culture ou son milieu social.

Le comportement à adopter en cas de rivalité entre frères et sœurs

La fratrie est considérée comme un laboratoire d’apprentissage de partage où l’on doit mettre en commun l’amour de maman et papa. L’ainé ne veut pas perdre sa place et le cadet veut tout avoir pour lui seul. En plus, les parents ont tendance à partager une part d’égalité d’amour alors que les enfants n’ont pas le même besoin. En adoptant la parentalité positive, les enfants doivent être préparés à tout ce qui va se passer avant leur 7ans. Ainsi, les grands conflits de l’adolescence seront plus faciles à gérer tout en évitant de faire les principales erreurs des parents d’y intervenir beaucoup plutôt. Il faut apprendre le respect et que chacun attende son tour.

Les dangers de la comparaison

Ce qui favorise aussi cette rivalité entre fratries, c’est la comparaison quelle que soit sa forme : entre eux-mêmes, avec les enfants du voisin, ce que les parents étaient avant. Chaque enfant est unique. Ces comparaisons ont toujours de mauvaises conséquences, car naturellement, un enfant a tendance à reproduire ce que ses parents faisaient, une fois qu’il est adulte. Même un compliment fait à un enfant peut dévaloriser un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *