Vous êtes ici :

Articles

APPRENDRE, COMPRENDRE, AGIR

AddThis Social Bookmark Button

Education et protection des femmes et des enfants

Le Népal est une société patriarcale et rurale, l'un des 10 pays les plus pauvres du monde, et l'un des plus touchés par la violence envers les femmes et les enfants. Ce phénomène est aggravé par l'analphabétisme, qui touche plus de 50% des femmes adultes.

Ce programme de Planète Enfants vise à l'amélioration des connaissances des mères en milieu rural, afin de renforcer leurs capacités de réflexion et d'action.
Dans ce but, nous avons mis en place des classes d'alphabétisation, des comités de protection et des séances d'échange sur la santé, l'hygiène ou les droits de l'Homme. Les élèves sont aussi appuyées pour monter des groupes d'épargne solidaire.

En 2014, ce projet est rentré dans une phase d'institutionnalisation : notre objectif est de former le « bureau de développement des femmes » (agence publique locale) aux mécanismes mis en place.

Quelques chiffres

33 villages ayant reproduit ce mécanisme de protection
975 femmes alphabétisées
1 059 femmes ayant rejoint des groupes d'épargne solidaire

NimaLe témoignage de Nima, 29 ans

« C'est quand ma vie est devenue un combat que j'ai réalisé l'importance de l'éducation »(...)

« Savoir lire et écrire m'aide beaucoup. Ma relation avec mes enfants a changé : je les aide désormais à faire leurs devoirs et les encourage à aller à l'école. Les autres membres de ma famille manifestent plus de considération à mon égard. »


« Je m'appelle Nima Bohara, et j'ai 29 ans. J'habite dans le village de Balwang, à Rolpa (Népal) avec mon fils et ma fille, qui ont 10 et 7 ans. Nous sommes 14 membres de la famille à vivre dans la même maison. Mon mari, lui, travaille en Malaisie depuis cinq ans. »
C'est avec les larmes aux yeux que Nima raconte que sa fille souffre d'une maladie que les médecins ne parviennent pas à identifier, ni à soigner.

« C'est quand ma vie est devenu un combat que j'ai réalisé l'importance de l'éducation. J'ai rencontré de nombreuses difficultés pendant le traitement de ma fille : je restais à l'écart, muette, parce que je ne savais ni lire, ni écrire. J'étais trop timide et me refusais à parler à des inconnus et même à des personnes de mon village. Dès que j'ai entendu parler du lancement du programme de Planète Enfants dans mon village, j'ai immédiatement manifesté mon intérêt et j'étais la première femme inscrite !

Savoir lire et écrire m'aide beaucoup. Ma relation avec mes enfants a changé : je les aide désormais à faire leurs devoirs et les encourage à aller à l'école. Les autres membres de ma famille manifestent plus de considération à mon égard et nous avons des relations plus cordiales. Je me sens également moins dépendante des autres : je sais maintenant quel bus prendre sans avoir à demander, j'arrive à lire les panneaux et des courriers simples. Je m'exprime plus facilement et me sens moins vulnérable et plus à même de protéger mes enfants. J'ai envie d'apprendre beaucoup plus, j'aimerais bien parler quelques mots d'anglais...

Pendant les cours d'alphabétisation, nous abordons plein de sujets : sida, nutrition, hygiène, relations hommes/femmes, ou encore respect de l'environnement. Nous avons aussi beaucoup parlé de la façon de protéger nos droits et d'aider d'autres femmes à protéger les leurs.
Enfin, nous apprenons à gérer une activité génératrice de revenu. Suite à une recommandation des femmes de mon groupe, on m'a offert deux chèvres pour m'aider à commencer un petit élevage. A mon tour, j'ai offert les premiers chevreaux à une autre femme du groupe, afin qu'elle développe elle aussi son petit commerce. Dès qu'elle aura elle aussi des chevreaux, elle les offrira à une autre femme dans le besoin, et ainsi de suite... J'adore cette idée, car elle nous offre à toutes l'opportunité de bénéficier d'une activité rémunératrice, et d'être moins vulnérables et dépendantes de nos maris ».

Nima est une des bénéficiaires (et actrice !) du programme « Apprendre, Comprendre, Agir » cofinancé par l'Union Européenne, dans le Sud Ouest du Népal.

 
 

Vous devez vous enregistrer pour pouvoir laisser un commentaire. Rejoignez la communauté !

Vous êtes ici :