La médaille de baptême : un cadeau porte-bonheur

La médaille de baptême, appelée également médaille pieuse, est un bijou offert à un enfant lors d’un baptême. Cette tradition tient toujours qu’il s’agisse de baptême religieux ou de baptême civil. C’est un présent qui se converse à vie. Même si l’enfant n’est pas encore conscient de votre cadeau le jour de son baptême, il le saura quand il grandira. La médaille est normalement offerte par le parrain ou la marraine. Elle a donc une valeur inestimable aussi bien à son destinateur qu’à son destinataire. Le parrain ou la marraine fera toujours partie de la vie de l’enfant. Son cadeau va marquer à tout jamais l’esprit de celui-ci.

Histoire de la médaille de baptême

L’histoire de la médaille de baptême remonte au 11e siècle. De cette époque au 16e siècle, on offrait d’abord des amulettes chrétiennes à accrocher aux vêtements. Ce n’est qu’après le 16e siècle que ces amulettes ont été remplacées par des médailles. D’abord, la médaille était sous forme de petite pièce d’or, d’argent, de cuivre ou de bronze. Elle était un présent symbolique que l’on offre à l’enfant ou à la personne baptisée. La médaille était autrefois un simple objet de piété. Mais, avec le temps, elle est devenue une véritable création artistique. Actuellement, on trouve la médaille sous diverses formes, matières et dimensions. Les inscriptions varient également. De plus, la médaille s’est démocratisée et est sortie du cadre religieux. Désormais, elle est offerte lors d’un baptême civil. Dans tous les cas, la médaille est offerte par le parrain ou la marraine. La tradition veut que le parrain offre la médaille et la marraine offre la chaîne. Cependant, ce présent peut être offert par un membre de la famille. Ce bijou est un symbole de bénédiction pour l’enfant attestant qu’il appartient maintenant à la communauté chrétienne. C’est un symbolique très important surtout pour les familles catholiques. L’enfant va garder la médaille toute sa vie, un cadeau qui va marquer à jamais son esprit. Traditionnellement, la médaille est d’abord bénie par le prêtre avant d’être remise à l’enfant, s’il s’agit bien sûr de baptême religieux.

Médaille de baptême, quelle matière choisir ?

L’or jaune est le matériau le plus prisé pour choisir une médaille de baptême pour son filleul. Si vous avez le budget nécessaire, l’or 18 carats est une référence en la matière. Il contient 75 % d’or et est donc plus précieux et plus durable. Une médaille en or 18 carats est faite pour durer. Mais, vous pouvez également opter pour l’or 9 carats avec 37,5 % d’or. Le modèle 9 carats est moins cher, mais est tout aussi beau que les 18 carats. Pour plus d’originalité, vous pouvez opter pour l’or blanc. L’or blanc est de l’or jaune mélangé avec d’autres matériaux comme le zinc, le cuivre ou le palladium. Ensuite, on le recouvre de rhodium pour lui donner sa teinte grise. La valeur reste la même entre l’or jaune et l’or blanc. Ce dernier est simplement plus discret.
Vous pouvez acheter une médaille en argent. L’argent est moins onéreux que l’or. Il n’en est pas moins noble. On trouve des médailles en argent pur et donc massif, appelé également argent sterling. Le bijou est alors composé à 92,5 % d’argent. Attention cependant à ne pas choisir un bijou en argent mélangé avec d’autres matériaux au risque de faire perdre toute sa valeur.

Comment choisir votre médaille de baptême ?

Outre le matériau de la médaille, bien d’autres critères sont à prendre en considération. Après avoir choisi la médaille, vous devez trouver la chaîne assortie. Le mieux est d’acheter une chaîne dans le même matériau. Ensuite, l’enfant n’étant pas encore en âge de pouvoir choisir lui-même, il faut choisir la forme qui vous plaît le plus. La forme la plus courante est la maille forçat avec les maillons ronds ou carrés. Les mailles sont plus espacées et la chaîne se voit alors plus légère. Vous pouvez également vous tourner vers la maille gourmette. Les maillons sont serrés et plats pour donner une allure fine à la chaîne. Maintenant, il reste à choisir l’effigie de la médaille. S’il s’agit d’un baptême religieux, le choix est très large. Optez pour Christ ou un ange s’il s’agit d’un petit garçon. Misez sur la Vierge seule ou la Vierge à l’enfant s’il s’agit d’une petite fille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *