Les effets d’un traumatisme psychologique

Le traumatisme est une réponse émotionnelle et psychologique à un événement extrêmement pénible. La plupart des gens subissent un traumatisme à un moment de leur vie. Dans certaines situations, les effets d’un traumatisme peuvent être durables et nuire à votre fonctionnement quotidien, même des années après l’événement. Les effets d’un traumatisme psychologique varient d’une personne à une autre.

Une dépression

La tristesse et le chagrin sont normaux après une expérience traumatique. Parfois, les gens développent également des pensées négatives sur eux-mêmes, les autres et le monde en général. Ces pensées et sentiments de tristesse se dissipent généralement au moment où ils commencent à comprendre et à se remettre de l’événement traumatique. Mais pour certains, le traumatisme peut entraîner des problèmes de santé mentale tels que la dépression. La dépression est un résultat courant de l’expérience d’un traumatisme. Si les pensées négatives et les sentiments de tristesse persistent, la participation à des activités quotidiennes comme aller au travail, même se lever du lit peut devenir difficile. Si c’est ce que vous ressentez, vous pourriez avoir développé une dépression. La dépression est un problème de santé mentale fréquent à la suite d’un traumatisme ou choc psychologique. Comme l’explique le site https://www.emotions-detox.fr/, il est important d’évacuer son blocage émotionnel pour guérir des blessures laissées par le passé.

Anxiété

De nombreuses personnes ressentent de l’inquiétude, de la peur et de l’anxiété pendant et après un événement traumatique. Ils peuvent se sentir physiquement malades, terrifiés, stressés ou à bout de forces. Certaines personnes peuvent aussi se sentir désorientées. Si ces sentiments persistent ou qu’ils deviennent si graves qu’ils interfèrent considérablement avec la vie quotidienne, cela peut signifier que vous avez un trouble d’anxiété. Les troubles anxieux sont fréquents après un choc psychologique.

Consommation d’alcool et de substances

Certaines personnes qui ont vécu un événement traumatisant se tournent vers l’alcool et la drogue pour faire face aux émotions et aux situations difficiles à gérer. À court terme, la consommation d’alcool ou de drogues peut sembler être une solution aux souvenirs de traumatismes douloureux ou à des sentiments d’anxiété ou de dépression. À plus long terme, l’alcool et la toxicomanie entravent le rétablissement et peuvent entraîner divers dommages. L’abus d’alcool et l’utilisation de drogues non prescrites peuvent aggraver la santé physique et mentale d’une personne, augmenter le risque de blessure, altérer le sommeil et l’humeur.

Impact sur l’aspect relationnel

Les victimes peuvent éprouver une gamme de réactions émotionnelles fortes après un événement traumatique. Une personne peut devenir irritable envers les autres, en particulier les membres de sa famille. Bien que la colère soit une réaction courante à un traumatisme, si une personne continue à se sentir plus en colère que d’habitude quelques semaines après le traumatisme, cela peut avoir de graves répercussions sur leurs relations et la vie de famille. Le deuil est également courant après un traumatisme et comprend un large éventail de sentiments, de pensées et de comportements qui sont des réactions à une expérience de perte. Si les émotions sont écrasantes et ne s’améliorent pas avec le temps, elles peuvent avoir une incidence sur la capacité de la personne à travailler, sur ses relations avec les autres et sur sa capacité de fonctionner au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *