À quoi sert une assurance scolaire ?

Une assurance scolaire permet de protéger l’écolier contre les préjudices endurés ou provoqués à l’école. Généralement, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire, mais certains établissements l’imposent dans certaines circonstances.

Dans quel cas l’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

Puisque l’assurance scolaire n’est pas en général obligatoire pour un enfant. Les parents n’ont pas besoin de souscrire à cette assurance pour les activités scolaires ordinaires, inscrites dans l’emploi du temps. Ainsi, l’élève n’a pas besoin d’assurance pour faire de la piscine au gymnase de l’école ou pour les EPS. Par contre, pour les activités extrascolaires facultatives proposées par l’établissement scolaire, par exemple la visite dans un musée, les classes de découverte ou un séjour linguistique, les parents doivent souscrire une assurance scolaire pour leur enfant afin de couvrir les dépenses en cas de problèmes. Par ailleurs, les parents doivent souscrire à une assurance pour leurs enfants s’ils mangent à la cantine à midi et s’ils participent à des activités communes après les heures de cours, par exemple à des activités culturelles, des études surveillées ou des activités sportives.

Quelles sont les couvertures offertes par une assurance scolaire ?

Une assurance scolaire offre habituellement deux types de couvertures, dont la couverture responsabilité civile qui permet de garantir les dégâts provoqués par l’enfant à l’école et la couverture accident corporel qui permet d’assurer les préjudices endurés par l’enfant, même s’il se fait mal lui-même. Toutefois, un accord d’assurance scolaire peut présenter des couvertures complémentaires selon la formule choisie. En effet, certaines assurances proposent une couverture pour les vols divers et pour un service d’assistance à la maison en cas de maladie grave qui empêche l’enfant d’aller à l’école pour poursuivre ses cours. À noter que ces deux couvertures permettent de protéger l’enfant pendant ses heures de cours ainsi que durant le trajet entre l’école et sa maison.

Pour couvrir les périodes de pratique d’activités de loisirs en dehors des heures de cours et pendant les vacances, il y a ce qu’on appelle assurance extrascolaire. Par ailleurs, il est important de savoir que si vous avez déjà adopté pour votre famille une assurance multirisque habitation, il se peut que cette dernière couvre déjà ces risques garantis par l’assurance scolaire, c’est bien souvent le cas. De ce fait, vous n’avez plus à souscrire vos enfants à une assurance scolaire. Il vous suffit d’adopter une couverture individuelle ou une garantie complémentaire pour assurer les risques qui n’ont pas été mentionnés dans le contrat d’assurance multirisque habitation, selon la situation de votre enfant. Cela permettra de réduire vos dépenses en matière d’assurance.

Comment souscrire à une assurance scolaire ? Combien coûte-t-elle ?

Presque toutes les compagnies d’assurances classiques proposent une assurance scolaire. Vous pouvez donc vous rapprocher de votre assureur habituel pour signer un contrat d’assurance scolaire pour vos enfants. Vous pouvez aussi adopter l’assurance scolaire collective présentée par l’école de votre enfant ou par l’association des parents. Néanmoins, pour éviter les dépenses inutiles, n’oubliez pas de toujours vérifier vos autres contrats d’assurance s’ils ne présentent pas déjà les couvertures offertes par l’assurance scolaire. Il faut noter que le coût d’une assurance scolaire est d’environ 10 € par an, mais celui-ci peut varier en fonction de la formule choisie. Enfin, si votre petit change d’établissement scolaire, pour que le contrat soit toujours valable, vous devez prévenir votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *