Comment se préparer pour un divorce à l’amiable ?

Le divorce à l’amiable, ou divorce par consentement, est le type de divorce le plus rapide puisque vous vous êtes déjà mis d’accord sur tous les points. Mais, même si c’est la procédure la plus facile, il est quand même essentiel que vous vous y préparer.

Rassemblement de tous les dossiers nécessaires

Sans aucun dossier, c’est sûr que vous ne parviendrez pas faire quoi que ce soit. C’est pourquoi, il faut que vous preniez connaissance de tous les documents dont vous aurez besoins et les préparer. En général, vous aurez besoin de vos actes de naissance respectifs et votre acte de mariage. Ils doivent tous être moins de trois mois. Vous aurez également besoins de l’acte de naissance de vos enfants (s’ils sont encore mineurs) et d’une copie de votre livret de famille. Vous aurez également besoins de certains documents supplémentaires : bulletin de salaire et liste de toutes vos charges.

Prise de rendez-vous avec le banquier

Avant d’entamer la procédure d’un divorce à l’amiable, il faut que vous preniez rendez-vous auprès de votre banquier. Cela vous permettra de savoir votre situation financière. Mais, cela vous permettra surtout de connaître les procédures à suivre pour la fermeture de votre compte joint et toutes les modalités pour le règlement des crédits en cours.

Inventaire des biens communs et des patrimoines communs

En faisant l’inventaire de vos biens, le partage sera à la fois plus facile et plus rapide. Le patrimoine commun est l’ensemble de tous les biens que vous avez acquis durant votre mariage jusqu’à la prononciation définitive de votre divorce. Le partage devra alors se faire selon la convention du divorce de l’état liquidatif du régime matrimonial. L’inventaire que vous avez effectué sera alors déposé chez le notaire.

Se mettre bien d’accord sur la séparation

Avant de quitter le foyer conjugal pour entamer la procédure, il est très important que vous vous mettiez bien d’accord sur les gardes des enfants et les aspects financiers (pensions alimentaires, frais études des enfants, frais de la maison, etc.). Une fois que c’est fait, vous devez mettre votre convention par écrit.
Il est à noter que même si le divorce est entamé, vous êtes toujours marié jusqu’au moment où le mariage est officiellement dissous par un juge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *